LES DIFFERENTES ESPECES DE NAVIGATEURS MARINS(III)

NAVI PLAGE

 

Separateur A GQUELQUES EXEMPLES COMPOSANT L'ESPECE Separateur A D

 

Les NAVI-MANES a ne pas confondre avec les NAVIGO-MANES.

Navi sardonique2

 

Les NAVIGO-MANES se rencontrent en mer, surtout quand le vent monte, que la brise fraichit.

Ils arborent alors un sourire un brin sardonique, qui s’élargit à mesure que le vent forcit.

Ils passent leur temps à la barre, épuisant leur équipage par d’incessantes manœuvres auxquelles les équipiers ne comprennent rien.

 

 

Les NAVI-MANES 

navi megalo

Les NAVI-MANES Au contraire ne se rencontrent qu’au port, endroit qu’ils ne quittent que très rarement.

Ils passent leur  temps entourés d’une cour ébahie qu’ils éblouissent d’un savoir fraichement acquis au cours d’un diner parisien, mais jamais vraiment expérimenté sur l’eau. 

C’est un savoureux mélange indéfinissable de mégalomane et de paranoïaque.

 

 

 

Les NAVI-ECOLO 

navi ecolo1

 

C’est une famille sympathique et inoffensive. À rapprocher des navi-maniaques.

Ils se rencontrent un peu partout en mer au port, semblant très passionnés par la récupération et le tri des ordures.  Certains ne prennent plus l’avion depuis 6 mois, transport qu’ils jugent trop polluant, ce qui réduit le rayon de leurs explorations. 

Ils portent un soin tout particulier  a récupérer les sacs plastique qui flottent sur l’eau, la gestion des ordures du bord, mêmes celles qui sont biodégradables, les enfermants dans des sacs…. en plastique, qu’ils rangent par catégories, puis ils se précipitent à terre  avec leur collection de poubelles, ce ne sont pas des collectionneurs, certes ils collectent, ils classent et rangent mais ne conservent pas , à l’inverse d’une fourmilière, ils se préoccupent  de trouver un endroit tout spécialement étudié pour s’en débarrasser,

Quand ils sont propriétaires d’un voilier Ils achètent un récipient appelé « boite noire »afin de récupérer les excréments,  afin de les transvaser dans une citerne payante du port.

Ils semblent apprécier les constipés, qui produisant moins de déchets sont donc  les bienvenus à bord.

Ils  guettent les nuages afin de récupérer de l’eau de pluie. Ce qui permet  aux autres espèces présentes à bord de disposer de plus d’eau pour le pastis.

Vétus de leurs vêtements étanche en fibres artificielles, Ils chassent le mégots ce qui les rends très appréciables des Navi-fumeurs.

Obnubilés par le réchauffement climatique qui risque de perturber le développement de l’espèce, certains développent des maladies obsessionnelles, qui les conduits à ne pas tolérer les NAVI-Pollueurs à qui ils vouent une haine féroce.

 

 

Les NAVI-POLLUEURS.

 navi poubelles

Cette famille  faisant l’objet d’attaques incessantes est menacée extinction.

Cette famille  est reconnaissable au fait qu’au contraire des NAVI-ECOLO les Navi -pollueurs, n’ont qu’une poubelle et qu’il pêche le poisson pour le manger.

 

Ils utilisent les  mêmes embarcations en polyester et fibres artificielles que les Navi-ecolo mais ne semblent pas s’en préoccuper.

Toutefois , Pensant que le tri doit être fait par les sociétés qui s'enrichissent avec la collecte des ordures ou ce qui serait mieux, par les fabricants qui produisent ces dechets aulieu  d' utiliser des matieres "BIO dégradables".

Ils acceptent assez facilement de rendre les déchets aux fabricants ou aux chaines de supers-marchés  en y laissant les emballages, de type  blisters , coques, barquettes en polystirene...... etc etc etc, afin que ceux-ci puissent récupérer les ordures qu'ils ont vendus et ainsi prendre conscience du problème par eux créé.

 

TLA SUITE LA SEMAINE PROCHAINET

TTTTTTTTTTTTT

 

ACCES AUX ACTIVITES BRIGANTINE YACHT CLUB