Stena match Cup 2012 Suede: World match racing TOUR

Stena Hansen ceylou

Le régional de l'étape l'emporte en  Suède - 7 Juillet 2012:

Le suédois Bjorn Hansen  le leader actuel  du tour  opposé à la légende et quatre fois champion du monde Peter Gilmour......CONTINUER

 


 

 stena 2012HANSEN BERTSSON ceylou

Batailles des nations  à la Stena match race
Marstrand, Suède - 6 Juillet 2012:
La journée a donné lieu à des  batailles entre des skippers de même nationalitées...CONTINUER


 

Robertson sten 2012ceylou

Robertson en tête  des qualification de la Stena match cup

Marstrand, Suède - 5 Juillet 2012:
 Phil Robertson sort invaincu des qualification de la STENA match race cup Suède  pour finir en tête et d'obtenir de choisir son futur adversaire en  quart de finale.
Affichant sa forme fantastique du début de saison sur le tour  Alpari de match Racing ......CONTINUER

Gilmour suede 2012Ceylou
Gilmour donne le rythme en Suède
à la Stena match cup Plusieurs skippers ont commencé très fort la troisième étape du Tour Alpari World Match Racing, en particulier Peter Gilmour, qui termine  la journée comme étant l'homme à battre avec  quatre victoires............CONTINUER

-
_

Hansen stena match raceceylou
Stena match cup 2012 EN SUEDE

Londres, Royaume-Uni - 21 Juin 2012:Après sa victoire  en finale contre le champion du monde actuel,en  Corée lors de la "Korea match race cup 2012", Bjorn Hansen(blog) est en tête du classement générale, avant la troisième épreuve du Tour 2012 Alpari World Match Racing, la Stena Match Cup  l'épreuve de match racing comptant pour le championnat du monde, qui à lieu en Suède du 2 au 7 Juillet.....CONTINUER

.




Williams stena cup 2011ceylou
FINALE de la Stena mactch cup 2011 le 10 juillet  - Marstrand, Suède:

Après la victoire de Claire leroy en féminine(voir détail) La Stena Cup Match en Suède est resté aux mains des Britanniques. Ian Williams remporte sa deuxième victoire consécutive du Tour 2011 de Match Racing..........CONTINUER.



marstrand MirskyGilmourceylouGilmour et Hansen en demi-finales de la Stena match cup 2011 en Suède, les français sont éliminés........CONTINUER

SUIVRE LA FINALE EN DIRECTE


Leroy stena match cupceylou 6 juillet 2011: Marstrand, Suède:
Claire Leroy remporte une victoire cruciale dans la course aux Jeux Olympiques de Londres 2012 en gagnant la Stena Cup Match aujourd'hui en Suède.....CONTINUER
 

5 Juillet 2011 - Marstrand, en Suède:
marstrand match racefmininesceylouTunnicliffe et Leroy en finale.
Marstrand  accueille les meilleurs coureurs mondiaux de  match  racing  féminin qui ont livré bataille sur les eaux du fjord  de Marstrand en Suède aujourd'hui et  la Stena match  Cup, la cinquième étape du World Match Racing Tour....CONTINUER.
.
.
.

stena match cup 2011ceylou 30 Juin 2011: Le World Match Racing Tour se dirige vers la Suède,pour la  Stena Match Cup.

Les quatre premières étapes ont vu quatre vainqueurs différents et  seulement 28 points séparent séparent,  le deuxième et le dixième au classement général.

La cinquième étape du Tour,  sur les eaux du fjord pittoresque de Marstrand, sera  la première fois cette saison où l'on verra l'ensemble des neuf détenteurs de la carte d'invitation - et cinq teams  supplémentaires - soit treize teams en quête du titre Stena Match Cup en Suède...CONTINUER..
























-

 

Stena Hansen ceylou

 

Le régional de l'étape l'emporte en  Suède - 7 Juillet 2012:

Le suédois Bjorn Hansen  le leader actuel  du tour  opposé à la légende et quatre fois champion du monde Peter Gilmour, à lever la coupe de la STENA Cup Match en Suède, confortant son avance au sommet du tour  mondial de match racing l'Alpari world match Racing tour.
 
Gilmour (AUS) YANMAR Racing fort de son expérience a engrangé sept victoires lors de l'événement, mais il lui a été impossible  de venir a bout d'un Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen en grande forme, qui l'a emporté sur le score sans appel de  3-0.

 Hansen, qui reste l'homme en forme sur le tour 2012 a déclaré: "Nous avons  maintenat un peu moins de pression pour le reste de la saison. Nous avons réussit deux victoires  d'étapes en trois épreuves et maintenant les autres gars doivent obtenir des points  pour revenir.
 
"Les regards vont se porter plus sur nous dans les régates à venir, mais nous préfèrons  être dans notre position avant d'entrer dans la seconde moitié de la saison."
 
Gilmour a estimé que son adversaire avait mieux navigué et il était philosophe sur sa défaite, en disant: «Il n'y avait pas grand  chose de spécifique. Nous avons pensé que nous devions partir à gauche et à chaque fois  nous l'avons fait, mais  le jeu semble avoir été pour lui  alors que je pense que  normalement c' était l'autre sens. Chaque départ fut le même. Quand il est arrivé à 2-0,  nous avons eu un peu de pression et pour être honnête, ils ont  vraiment fait un trés bon travail. "
 
«Je suis tout à fait pragmatique à ce sujet, je suis allé en finale plusieurs fois  à ma façon au cours de ces dernières années et j'ai fait mon chemin, mais tout cela fait partie du jeu.
 
«Cette épreuve  représente une histoire énorme pour moi, je me souviens de courses contre  Russell Coutts, Ed Baird, Dean Barker, Magnus Holmberg. C'est un lieu très important pour moi et j'ai beaucoup d'amour pour cet endroit. "
 
Bjorn Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen a terminé cette derniere journée invaincu, après avoir débuté la journée par la  fin de sa demie-finale contre Ian Williams (GBR). Il a remporté les deux matches restants à courir et réservé sa place en finale de la  STENA  match race cup en Suède avec un score de 3-1, à la grande joie des supporters présents.
 
Pour Williams   le quatrième match  a été marqué par une erreur, il écopait d' une pénalité suite à une manœuvre mal jugé dans le pré-départ. Après un départ amure  opposée  parfaitement synchronisé par les deux équipes, Hansen a pris le côté gauche.
 
Williams a réussi à croiser devant Hansen, mais dans le processus a donné le côté droit, ce qui s'est avéré être une erreur qu'Hansen a exploité sur la layline à la marque du haut. Hansen a conservé  ensuite son avance sur Williams mais avec une pénalité en cours. Williams, a déclaré: «Notre départ était bon et les tactiques étaient bonnes, nous étions très proche mais  nous avons  sentis qu'il pouvait accélérer un peu plus vite, nous étions inquiets d'être dans cette situation et nous avons fait des erreurs. "
 
"En termes de classement du Tour de cette saison, avec la moyenne des points que ces gars-là [Bjorn Hansen] obtiendront avec l'épreuve du Portugal annulée, ils ont une bonne avance . Il nous faudra de bons résultats, pour être proches d'eux.
 
"Ils font tout leur possible pour  nous rendre  la tâche difficile  cette année. Nous devons naviguer beaucoup mieux, maintenant c'est à nous de revenir. "

Dans la petite finale, Robertson croisait le fer avec le champion 2011  Ian  Williams. Les équipes étant à égalité à 1-1, mais  Williams remportait le troisième.
 
 
Résultat final:
Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team vs Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing 3-0
 
Petite  finale:
Ian Williams (GBR) GAC Pindar vs Phil Robertson (NZ) Racing WAKA 2-1
 
Demies finales :
Peter Gilmour (AUS) vs Racing YANMAR Phil Robertson (NZ) Racing WAKA 3-1
Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team vs Ian Williams (GBR) 3-1 GAC Pindar




 

-



 

 

Batailles des nations  à la Stena match race
stena 2012HANSEN BERTSSON ceylou

Marstrand, Suède - 6 Juillet 2012:
La journée a donné lieu à des  batailles entre des skippers de même nationalitées.

D'un coté les deux skippers suédois de l'autre les deux australiens et enfin les deux neo-zelandais, Bjorn Hansen était opposé à Johnie Bertsson pour la Suede,  Peter Gilmour  rencontrait Keith Swinton pour l'Australie.

Bjorn Hansen a remporté la bataille des skippers suédois en quart de finale de la Stena match cup ,   le régional de l'étape  faisant ainsi  un nouveau pas vers la finale du Alpari match Racing Tour,  en battant  3-0 Johnie Berntsson (SWE) Sailing Team Berntsson de Göteborg  en Quart finale. Hansen, a déclaré: "C'était génial de savoir qu'il y aurait un Suédois en demie-finale avant le match avec Johnie [Berntsson], mais nous aurions préféré que ce fût en finale.
 
Dans un remake de la finale de  2011, Hansen  s'est retrouvé opposé en  Demi-finale à  Ian Williams Pindare (GBR) GAC, dans un match qui comme prévue  fut très  palpitant, bourrés d'actions,  pour obtenir et garder le contrôle du départ.
 Bjorn Hansen réussissant  a s'imposer dans le premier match avant d'avoir la  déception  de perdre le deuxième,  après une décision d'umpires qui, selon lui aurait pu facilement être évitée.
 
Après qu'un de leur équipier soit tombé à  l'eau lors du pré-départ, l'équipe de Hansen  à  choisi la gauche avec un départ sur l'amure opposée de Ian Williams. Williams prenant le côté droit , Hansen et Williams   engagèrent un certain nombre de "Lee Bow tack" à chaque croisement, Williams prenant le dessus.

après un virement de bord, Hansen comettait une erreur,  alors qu'il tentait de lofer Williams ,  lancé comme une locomotive, Hansen manquant de vitesse loupa son Lof, ne réussissant pas a forcer Williams a viré, il perdait une longueur dans cette manœuvre, Williams maintenait son avance jusqu'à la  dernière descente sous spi juste devant  Hansen, le Suédois très près prenait le vent de son adversaire et lançait son attaque, avec un "Roll over jibe "  empannant  juste devant  Williams, mais dans la manœuvre  son  pataras toucha  le spi de Williams, celui ci réclama et les Umpires décidant qu' Hansen n''était pas en route libre devant  lui infligeait une pénalité  . Hansen a estimé que la pénalité était imméritée, en disant: «Nous emmpannant juste devant  Ian [Williams], il était à peu près à droite sur notre poupe. Nous avons pensé qu'il venait d'une route libre derrière quand il nous a touché avec son spi, nous sommes un peu déçus d'avoir une pénalité pour ça.
 
"Néanmoins,  nous sommes un peu plus rapide que lui,  et je pense qu'il est mal à l'aise  sur nos empannages quand nous roulons sur lui.
 
"Nous nous sentons bien, mais nous devons continuer à travailler parce que ça va être dur, il ne va pas y avoir de matchs faciles pour aucun d'entre nous partir de maintenant."
 
Williams, a déclaré: "Il est décevant de perdre. Nous avons eu un peu de mal avec le gouvernail du bateau c'était frustrant, mais nous savons que nous devons faire avec Je pense que malgré ce problème , aujourd'hui, c'était un très bon résultat.
 
"Je pense que nous pouvons gagner. Nous sommes venus par derrière avant et a gagné et nous pouvons le faire à nouveau. "
 
Comme Hansen, Ian Williams monte en puissance à partir des phases de qualification depuis son match en quart de finale contre  Pierre-Antoine Morvan (FRA), en trois matches simples.
 
Morvan a estimé que malgré son élimination, son équipage   va devenir u favoris sur le tour, en disant: «Ian a remporté le premier match , puis nous avons gagné le départ dans la seconde, mais avec les  grand génois sur ce type de bateaux, il  a pu revenir. Lorsque nous avons changé de Gênois pour un  plus petit dans le troisième match , nous avons gagné le départ .
 
"c'est  encore une expérience positive. Nous avons appris beaucoup de choses sur ces gros bateaux parce que nous avons navigué  contre une opposition très forte et avant l'événement, nous savions que ce serait difficile.
 
"Maintenant il ya trois événements à venir avec plus  bateaux plus légers et nous sommes vraiment impatients d'y être. Nous avons participé à la  Chicago match race cup l'an dernier, que nous avons perdue face à Swinton [Keith] en finale. Ensuite, nous allons à Marseille, où nous connaissons bien les bateaux et  enfin Saint-Moritz où je pense que nous seront bien. "


  La journée  tout) austalienne des quart de finale avec la  légende, Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing contre Keith Swinton (AUS) Black Swan Racing,en grande forme  pendant les "round robin" de qualification a tournée en faveur du natif de Perth natif, qui est allé à la race Phil Robertson (NZ) Racing Team WAKA en ouverture semi matchs de la journée finale.
 
Robertson avait atteint les quarts de finales avec trois victoires  consécutives  contre son compatriote Ruben Corbett (NZ) Racing Team AON, le score ne reflète pas la compétition qui fut serrée. Robertson, a déclaré: «Ce n'était certainement pas simple, nous n'avons pas gagné un départ et c'était une vraie bataille. Nous avons dû batailler dur pour revenir dans chaque match .
 
«C'était la bonne chose à faire pour nous de le rencontrer, mais nous aurions aimé  voir les deux Kiwis à aller aussi loin que possible. Cela dit, il y avait un peu de fierté en jeu et nous voulions absolument être les meilleurs.
 
Robertson a terminé la journée avec une victoire importante contre Peter Gilmour, après avoir perdu la première rencontre dans leur demi-finale pour revenir à  1-1 .

Un des moments marquants de ce jour,  est le deuxième match qui a vu Gilmour effectuer  une manœuvre ultime  et agressive sur la ligne, tentant le tout pour le tout pour coller une pénalité à son adversaire.


Robertson, a déclaré: "Je pense que l'arbitre a fait le bon choix  et j'aurais été très déçu du contraire. Il s'agissait d'une tentative désespérée pour gagner la course et il savait qu'il n'allait pas à franchir la ligne en premier. Il est venu au contact  et a forcé les arbitres à prendre une décision sur la ligne juste pour voir ce qui se passerait, mais je pense qu'il aurait pu l'éviter.
 

 Demi-finale (En-cours):
Phil Robertson (NZ) WAKA Racing vs Ian Williams (GBR) 1-1 GAC Pindar
Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team vs Ian Williams (GBR) 1-1 GAC Pindar
 
 Résultats finaux:
Phil Robertson (NZ) WAKA Racing vs Reuben Corbett (NZ) AON Racing Team 3-0
Peter Gilmour (AUS) vs Racing YANMAR Keith Swinton (AUS) Black Swan Racing Team 3-1
Ian Williams (GBR) GAC Pindar vs Pierre-Antoine Morvan (FRA) Equipe Vannes Voile Agglo 3-0
Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team vs Johnie Berntsson (SWE) Sailing Team Berntsson 3-0

-



 

 

 

 

 

 



 

Robertson sten 2012ceylou

Robertson en tête  des qualification de la Stena match cup
Marstrand, Suède - 5 Juillet 2012:
 Phil Robertson sort invaincu des qualification Session 4 au STENA match race cup Suède  pour finir en tête et d'obtenir de choisir son futur adversaire en  quart de finale.
Affichant sa forme fantastique du début de saison sur le tour  Alpari de match Racing .
 
Robertson (NZ) Racing Team WAKA est maintenent sous surveillance radar de certains de ses collègues skippers, après  deux défaites sur ses trois matchs la première journée il a remporter sept de huit suivantes sécurisant  sa qualification.
Sa victoire dans le dernier flight de la journée conre Peter Gilmour (AUS) Racing YANMAR  lui a donné la première position. Robertson, a déclaré: "Quand nous avons commencé le match contre  Gilmour, nous n'avions pas réalisé à bord de ce que cela  pourrait nous permettre d'être en tête  des qualifications.
 
«Il y a eu changement de vent de 30 degrés  dans les deux minutes et les gars à bord ont fait un travail magnifique pour nous positionner  et nous avons obtenu une avance massive dans les vents légers et oscillant,  c'était un match très difficile pour  rester en tête. Gilmour nous a rattrapé, il était un peu plus à l'aise mais nous sommes rester dans la même zone et réussit a faire ce que nous faisons de mieux, qui est de fermer et  garder l'avance.
 
«Notre équipage est vraiment à l'aise et l'une de notre grande force est notre entente, pour le repérage des risées dans les vents oscillants, j'ai pleine confiance en eux pour me dire ou 'aller  tout ce que j'ai à faire c'est  que le bateau soit rapide.
 
Gilmour est resté détendu au sujet de son classement final, en disant: «La priorité pour notre équipe reste  d'atteindre les dernières étapes des tours à élimination directe de qualification. Même s'il est important d'avoir le choix de votre prochain adversaire, nous attachons autant d'importance de continuer a naviguer celà nous permet de garder l'entrainement, Robertson a pris un bon départ suite  comme un changement tardif de la direction du vent. Il a tiré le meilleur parti de la situation et il croisé devant sur le premier bord de près, peut-être que ces  conditions conviennent  bien à son style de navigation. Gilmour disait  avant la course: "Phil navigue joliement relaché. L'équipage  est cool mais concentré. "
 
la qualité de conduite de Gilmour lui a permis de refaire une partie de son retard et il tenroule la marque sous le vent très légèrement  derrière. les skippers ont choisi des marques à la porte sous le vent. Gilmour cherché à mis la pression dans le dernier tour, mais e pari n'a pas payé et Robertson a réussit a fermer à la course pour prendre une confortable victoire et la tête de la course.
 
Gilmour en quart de finale se voit opposé a son compatriote australien, Keith Swinton (AUS) Black Swan Racing, tandis que Robertson a choisit Reuben Corbett (NZ) Racing Team AON pour une nouvelle  bataille contre la Nouvelle-Zélande.
 
Après avoir dominé  l'ouverture de trois jours de qualification, le héros local, Bjorn Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen, a perdu son match contre  Ian Williams  (GBR) GAC Pindar,  le Champion  du monde en titre  et une victoire contre Peter Gilmour.
 
Flight 22, Hansen  contre Williams: Hansen  a  bien débuté, obtenant  le meilleur positionnement au départ, remportant le côté gauche du parcours. Au premier croisement Williams a fait un dial down chassant jusqu'au travers  essayant de  pousser Hansen à la faute, mais les arbitres ont  jugé que Hansen avait assez fait  le nécessaire pour se maintenir à l'écart et ont montré un drapeau vert.
 
Les bateaux sont restés proches pour enrouler la marque  du haut,  Williams gérant bien sa trajectoire  pour obliger Hanson  a prendre le côté droit du parcours. Williams avec une longueur d'avance  a choisi  la marque droite donc la gauche du parcours à la porte sous le vent, Hansen cherchant le côté droit avec une  meilleure pression et peut être l' opportunité pour se remettre dans le match.
 
Mais cela n'a pas fonctionné et Williams a remporté une victoire confortable, en disant: «Les gars à bord ont vu juste contre Bjorn [Hansen] et quelques bon coup  tactiques ont été la clé, nous plaçant  vraiment en bonne position.
 
«Aujourd'hui, nous avons vraiment mis l'accent sur la victoire sur nos derniers matches pour nous qualifier, mais nous sommes toujours heureux de progresser."
 
Demain Hansen rencontre en quart de finale son compatriote Johnie Berntsson (SWE) Berntsson Sailing Team à domicile, ce qui signifie que les fans locaux peuvent s'attendre à une passionnante bataille  tout-suédoise . Williams fera face à Pierre-Antoine Morvan (FRA) Ream Vannes Voile Agglo.
 
Simone Ferrarese (ITA) Sailing Team Ferrarese était assommé après le premier tour, en dépit d'une amélioration significative au cours des deux derniers jours où Il a terminé sur quatre victoires il se sentait malheureux,  un couple de matchs serrés a fait la différence le conduisanr vers une sortie précoce, en disant: "Nous n'avons pas pris un bon départ, mais chaque jour nous étions un peu plus fort en nous  familiarisant avec les bateaux. Nous n'avions jamais navigué avec  avant que c'est notre première année en tant que titulaire de la carte.
 
«Aujourd'hui, nous avons commencé avec deux victoires c'étaient donc dans une bonne situation. Nous sommes déçus, après avoir mené  face à Peter [Gilmour] d'environ quatre longueurs  il est revenu sur un couple de manœuvre , puis contre Torvar [Mirsky] nous avons pris un bon départ.
 
"Nous allons rester positif et aller à Chicago avec plus d'expérience."
 
Quart de finale tirage au sort :
Phil Robertson (NZ) WAKA Racing vs Reuben Corbett (NZ) AON Racing Team
Peter Gilmour (AUS) vs Racing YANMAR Keith Swinton (AUS) Team Black Swan Racing
Ian Williams (GBR) GAC Pindar vs Pierre-Antoine Morvan (FRA) Equipe Vannes Voile Agglo
Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team vs Johnie Berntsson (SWE) Berntsson Sailing Team
 
Classement qualification round robin:
Phil Robertson (NZ) Racing WAKA 10-3
Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing 10-3
Ian Williams (GBR) 9-4 GAC Pindar
Keith Swinton (AUS) Black Swan Racing Team 9-4
Bjorn Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen 9-4
Johnie Berntsson (SWE) Sailing Team Berntsson 9-4
Pierre-Antoine Morvan (FRA) Vannes Agglo Sailing Team 7-6
Reuben Corbett (NZ) AON Racing Team 5-8
Joachim Aschenbrenner (DEN) 5-8 Equipe Trifork
Staffan Lindberg (FIN) Sailing Team Alandia 5-8
Torvar Mirsky (AUS) 4-9 Miss Sophie
Simone Ferrarese (ITA) 4-9 Racing Team Ferrarese
Jury Laurie Kiwi match (NZ) 3-10
Viktor Ogeman (SWE) Équipe Accure 1-12



Gilmour suede 2012Ceylou

Gilmour donne le rythme en Suède
Marstrand, Suède - 2 Juillet 2012:


Plusieurs skippers ont commencé très fort la troisième étape du Tour Alpari World Match Racing, en particulier Peter Gilmour qui termine  la journée comme étant l'homme à battre avec  quatre victoires et une défaite, tout comme l'australien Keith Swinton motivé pour remporter la STENA Cup Match en Suède son pays d'adoption.
 
 Basé à Gotheborg, Swinton (AUS) Black Swan Racing  team a terminé  la première séance de Qualifications avec trois victoires sans défaites, mais ne sera vraiment relax que quand il aura confirmé sa place dans le carré final: «Évidemment, il est bon de gagner trois courses mais je pense que nous allons avoir besoin de sept victoires pour  être garantis à suivre pour  atteindre les quarts de finale.
 
«Nous avons encore beaucoup à faire et je pense qu'il ya beaucoup d'améliorations à apporter pour nous aussi."
 
«Je connais beaucoup de personnes ici et quelques fans  sont venus  et c'est un sentiment vraiment agréable."
 
Une bonne victoire contre Phil Robertson Racing WAKA (NZL) a été un moment fort pour Swinton, en prenant  le gain de la course en dépit  d'une pénalité;

Swinton a pris un bon départ et bonne  avance, mais une erreur dans la seconde moitié de la première étape a permis Robertson de combler l'écart  à la porte sous le vent,  revenant au coude à coude .
 
Au croisement suivant Swinton a reçu une pénalité: «Nous avons fait un dial down  pour le chasser et nous  avons pris une pénalité qui a rendu les choses un peu plus difficiles. Heureusement, un bon run vers  la ligne nous a donné assez de place pour l'effectuer avant l'arrivée.
 
«il y avait différentes directions du vent aujourd'hui a gérer, ce qui rend les choses un peu difficile. Nous avons un peu navigué sur ces bateaux ces deux dernières années et nous avons un couple de mecs suédois dans l'équipe qui sont assez familier avec, aussi donc je suppose que cela aide. "
 
Détenteur d'une carte  Keith Swinton a également gardé un œil sur une autre équipe pendant la journée, les jeunes Suédois de Viktor Ogeman (SWE) Veja équipe qui s'entraîne avec leur mentor Magnus Holmberg. Swinton, a déclaré: "Cet événement est fantastique pour ces gars-là. J'étais tellement heureux d'apprendre qu' ils sont à la place du joker,  je pense que c' est important pour eux et pour le développement des  jeunes équipes suédoises à venir. Je suis sûr qu'on reparlera d'eux dans le futur. "
 
Quatre fois champion du Tour  Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing Team a déclaré qu'il était très heureux du démarrage de son équipe et cherche encore a progresser pour le round suivant «Nous traitons ces premiers tours comme une opportunité supplémentaire d'améliorer notre conduite et le but est simplement d'atteindre les quarts de finale. Il est encore tôt et il y a encore beaucoup de travail à faire.
 
"Il y aura beaucoup de duels et nous avons juste besoin de nous tenir à l'écart du groupe  qui se battent pour la victoire."
 
 Les deux principaux coureurs  suédois de match se sont rencontrés dans le sixième et dernière  flight de la journée et Bjorn Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen a remporté la victoire contre Johnie Berntsson (SWE) Sailing Team Berntsson . Hansen, a déclaré: "Nous avons obtenu deux victoires aujourd'hui, donc nous sommes heureux, mais il reste encore beaucoup à faire demain."
 
Perdre contre Hansen a été une déception pour Berntsson, qui avait commencé la journée avec des victoires impressionnantes sur un  phil Robertson en forme (NZ) Racing WAKA et Torvar Mirsky (AUS) Miss Sophie avant de perdre contre le  Champion du monde , Ian Williams (GBR) GAC Pindar. Williams a pris un bon départ avec  un couple de longueurs, en favorisant le côté gauche. Il a trouvé une bonne pression sur ce côté et a continué à se bâtir une avance jusqu'à la marque du  haut.
 
Dans le but de refaire son retard, Berntsson allé à fond à gauche sur le second bord de près, mais le pari n'a pas été payant, Williams remportant avec une victoire confortable portant son score à trois victoires pour la journée.

Williams a déclaré: «Nous sommes heureux d'avoir trois victoires à notre actif  à ce stade. Sur le DS3 bateau  utilisé ici, en particulier dans de l'air fort, on peut souvent se rattraper et mettre beaucoup de pression quand vous arrivez à la porte, de sorte que nous n'avons jamais été détendu lors du match contre Johnie [Berntsson], même lorsque nous étions en avance.
 
«Nous sommes un peu rouillé sur ces bateaux n'ayant pas vraiment navigué dessus depuis  l'année dernière  la même époque et on a eu un couple de courses vraiment serrées aujourd'hui, en particulier les deux premieres [contre Reuben Corbett et Simone Ferrarese]. Ce bon début devrait nous donner une bonne base pour aller de l'avant en qualifications. ".





 

Hansen stena match raceceylou 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stena match cup 2012 EN SUEDE

Londres, Royaume-Uni - 21 Juin 2012:Après sa victoire  palpitante  en finale contre le champion du monde actuel, Ian Williams(blog) en  Corée lors de la "Korea match race cup 2012", Bjorn Hansen(blog) est assis à la tête du classement générale, avant la troisième épreuve du Tour 2012 Alpari World Match Racing, la Stena Match Cup  l'épreuve de match racing qui à lieu en Suède du 2 au 7 Juillet.

Stena match cup en video clic
 
Hansen (SWE) Sailing Team Mekonomen devance le jeune Français Pierre-Antoine Morvan (FRA)Blog) Vannes Agglo Sailing Team, qui a également 31 points après deux bons résultats, mais qui attend sa première victoire sur le tour.

Le coureur Suèdois de match racing a bondi  à la premèere place du classement général de l'ISAF  World Match Racing en Juin et il va maintenant courir chez lui à Marstrand en Suede et tenter de mettre un peu d'écart avec le peloton de chasse.

Il a dit: "Nous sommes très confiants après notre bon résultat en Corée et avec le soutien de nos fans suédois, nous pouvons continuer sur notre lancée  pour la saison 2012.
 
"La Stena Match  racing Cup en Suède est un événement que nous aimons tous. Nous aimons les bateaux, nous aimons l'atmosphère et l'ampleur de l'intérêt local est fantastique. Il est évident que les autres équipes  de match racing sur le Tour vont tenter de gagner, tous les titulaires de cartes d'invitations seront ici en Suede à Marstrand. "
 
Malgré l'avantage du terrain, Hansen et son Mekonomen Team a connu des fortunes diverses à la STENA Match Cup jusqu'à présent, une 2ème place en 2011 et une seule victoire en 2007 depuis sa première participation en 1999. Hansen, estime que cette saison, l'équipe est prêtes à faire mieux et montrer aux supporters que son Team  est toujours le numéro un du match racing en Suède et qu'il vise le titre sur le  Tour  cette saison: «Nous  pouvons certainement mettre une certaine pression sur les autres teams  si nous obtenons un bon résultat ici en Suède. Si nous débutons la  seconde moitié de la saison devant, je pense que nous pourrons jouer le titre de ce championnat du monde de match racing. "
 
Après la STENA Cup Match racing cup en Suede, l'équipe de Hansen Voile Mekonomen Team s'envolera aux USA pour la  Chicago de match race cup(10 -15 Juillet), la quatrième étape de l'année.

Classement général après 2 étapes:
1-Bjorn Hansen (SWE) Mekonomen Sailing Team - 31pts
2-Pierre-Antoine Morvan (FRA) Vannes Agglo Sailing Team – 31pts
3-Ian Williams (GBR) GAC Pindar - 28pts
4-Laurie Jury (NZ) Kiwi Match – 27pts
5-Peter Gilmour (AUS) YANMAR Racing – 26pts
6-Phil Robertson (NZL) WAKA Racing – 24pts
7-Torvar Mirsky (AUS) Team Korea - 20pts
8-Simone Ferrarese (ITA) Ferrarese Racing Team – 19pts

  • PrécédenT